Main menu
Traduit de la tamajaght (touareg) par l'auteur et Hélène Claudot-Hawad
Traduit de la tamajaght (touareg) par l'auteur et Hélène Claudot-Hawad

Vent Rouge

€22.50

Vent Rouge

Traduit de la tamajaght (touareg)

Poésie, Trilogie.

Editions de l’Institut du Tout-Monde, 2020«

Et à la vitesse de l’éclair/ le rouge avance/ mur éclipse tintamarre/ ouragan de bruit/ sable de tout le chaos/ des voix mortes/ en résurrection/ du désert »

Vent rouge est un texte volcanique. Sa forme éruptive renvoie à une situation de bouleversement, de destruction et de dépossession. Comment dire l’absolu désordre, le gâchis intégral qu’est devenu le pays touareg dans un Sahara annexé, colonisé, irradié par les essais atomiques, dévasté par les entreprises minières, tronçonné par les frontières, cerné par les armées, les mi- lices et les drones ? Face à l’étranglement d’une population dont les ressources et les savoirs ont été anéantis, Hawad déchaîne son verbe furigra- phique. Pour affronter le cataclysme, il invente une poésie cataclysmique qui s’empare du chaos pour surmonter le chaos, « dard aiguille qui raccommode/ nos déchirures cratères/ de défaites hurlant/ jusqu’aux nuages ».

 

Description de l'ouvrage

Traduit de la tamajaght (touareg) par l'auteur et Hélène Claudot-Hawad

Traduit de la tamajaght (touareg) par l’auteur et Hélène Claudot-Hawad, Institut du Tout-Monde, 2020

Vent Rouge

Traduit de la tamajaght (touareg) – Poésie

« Et à la vitesse de l’éclair/ le rouge avance/ mur éclipse tintamarre/ ouragan de bruit/ sable de tout le chaos/ des voix mortes/ en résurrection/ du désert »

Vent rouge est un texte volcanique. Sa forme éruptive renvoie à une situation de bouleversement, de destruction et de dépossession. Comment dire l’absolu désordre, le gâchis intégral qu’est devenu le pays touareg dans un Sahara annexé, colonisé, irradié par les essais atomiques, dévasté par les entreprises minières, tronçonné par les frontières, cerné par les armées, les mi- lices et les drones ? Face à l’étranglement d’une population dont les ressources et les savoirs ont été anéantis, Hawad déchaîne son verbe furigra- phique. Pour affronter le cataclysme, il invente une poésie cataclysmique qui s’empare du chaos pour surmonter le chaos, « dard aiguille qui raccommode/ nos déchirures cratères/ de défaites hurlant/ jusqu’aux nuages ».

Art et poésie touareg pour le IIIe millénaire

furigraphie film

Furigraphier le vide Art et poésie touareg pour le IIIe millénaire Un film de Hélène Claudot-Hawad et Nathalie Michaud Durée : 55 minutes, format DVD Co-production : Université de Toulouse-Le Mirail / Portique Nomade

Comment être nomade aujourd’hui ? Comment poursuivre la marche qui multiplie les horizons ? Comment occuper le vide ?…

bullet1 Lire plus

 

 

 

Dernière parution

FURIGRAPHIE Poésies, 1985-2015 Coll. Poésie/Gallimard (n° 522), Gallimard Parution : 09-03-2017

Parution le 09-03-2017 dans la collection Poésie/Gallimard (n° 522), Gallimard.

Ouvrage traduit de la tamajaght (touareg, langue amazighe) par l’auteur et Hélène Claudot-Hawad.

bullet1 Lire plus